Conditions d’entrée sur le sol haïtien

Vous prévoyez de partir en Haïti, ce qui est une riche idée, mais comme pour tout voyage à l’étranger, vous devez vous informer soigneusement sur les documents à préparer, et ce bien à l’avance. Bien sûr, vous devez avoir un passeport valide et dont la validité est d’au moins 6 mois après la date prévue de votre retour en France.

Quelles pièces présenter ?

C’est la première pièce à fournir à la frontière. Côté visa, sachez que pour un séjour de moins de 90 jours sur une période de 180 jours, vous n’avez pas besoin d’un visa, en tant que ressortissant français. Par contre, si votre séjour excède les 90 jours, il vous faut faire une demande de permis de séjours auprès des services de la Direction de l’Immigration et de l’Emigration. Pour le prolongement de votre séjour, faites une demande sur place sans avoir à sortir du territoire.

D’autres informations utiles

Une fois que vous arrivez en Haïti, on vous remettra une carte « départ/sortie » de couleur verte. Faites en sorte de ne pas l’égarer ou vous la faire voler, car lorsque vous allez quitter Haïti, les autorités vous la réclameront. Si jamais vous ne l’avez plus en votre possession, vous risquez des peines ou des amendes de la part des services de l’immigration et ceux de la police locale. Donc, si jamais on oublie d’en établir une à votre nom à votre arrivée sur le sol haïtien, exigez-la. Faites-en une copie que vous emporterez partout sur vous et gardez l’originale dans votre passeport. Sachez également qu’une redevance touristique de 10 euros vous sera demandée à votre entrée dans le pays. Acquittez-vous-en dans l’un des guichets de banque de l’aéroport ou du port où vous avez débarqué, tout de suite après votre arrivée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *