Le rangement à la japonaise pour une valise plus légère et spacieuse

Lorsque l’on décide de partir en voyage, surtout pour une longue durée, préparer sa valise est l’une des opérations les plus compliquées. Que faut-il apporter ? Y aurait-il suffisamment de place ? Est-ce que la valise ne risque pas d’être trop lourde ?… Autant de questions qui ramènent à un même objectif : le gain d’espace. Qui n’a jamais rêvé de pouvoir tout faire entrer dans sa valise sans que celle-ci ait du mal à se refermer ? Eh bien, cela est possible grâce au rangement à la japonaise. Le point sur cette technique de rangement.

De quoi s’agit-il ?

Pour la plupart, nous sommes tous habitués à ranger nos vêtements en les pliant en deux ou en quatre. Bien que cette technique soit tout à fait correcte, quand il s’agit d’optimiser l’espace elle est de loin moins efficace que la méthode japonaise. En quoi consiste cette dernière ?
Ranger ces vêtements à la japonaise se résume à les rouler en sushi. Cela peut paraître saugrenu au premier abord, pourtant, cette technique permet un gain de place considérable. Le fait de rouler les vêtements en sushi réduit le volume qu’ils occupent. Dans une valise ou dans un tiroir, il devient alors possible de placer une plus grande quantité d’items qu’il s’agisse de vêtements ou autres.

Peut-on tout ranger à la japonaise ?

La limite du rangement à la japonaise est généralement définie par le type de matière dont est fait l’objet. Si rouler un t-shirt en coton n’a rien de compliqué, l’opération est très difficile, voire impossible, avec une paire de chaussures ou encore un ustensile de cuisine. C’est pourquoi le rangement à la japonaise est surtout destiné aux vêtements et aux tissus.

Comment procéder ?

Faire sa valise à la japonaise se fait en deux étapes.
D’abord, il faut trier tous les vêtements et les rassembler selon leur type : shorts, t-shirts, pulls, etc.
Ensuite, il suffit de prendre un article, de le rouler en sushi, de le placer sur une extrémité de la valise et de placer le reste de la même manière. Les rouleaux vont être placés côte à côte, en veillant à bien les caler les uns contre les autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *